Carole Legaré

Accueil

Bienvenue chez moi ! Dans ces pages, vous découvrirez mon univers et le chemin parcouru ainsi, vous saurez mieux à quoi je passe mon temps. «Si j'ai appris la musique, chanté et fait chanter sur les places, si j'ai traversé la mer et les montagnes ce n'était pas pour vous montrer ce que je savais faire, non, j'ai fait tout cela pour venir à votre rencontre.»

Biographie

Porte-étendard des arts du conte et du chant

Lévisienne depuis bien longtemps, Carole Legaré, née à La Tuque en Mauricie, s'est initiée à la musique et notamment au chant, à Trois-Rivières dans les années 1960; et elle s'est perfectionnée, entre autres, à l'Université Laval, avec un baccalauréat en musique obtenu en 1984.

Si l'on dit que la musique a le pouvoir de charmer et d'unir les êtres dans la beauté, Carole Legaré incarne ce talent par l'étendue et la constance de ses activités artistiques et par la grâce et la profondeur de son implication. Et ce n'est pas par la faveur d'un hasard que, pour la Francofête 2011, elle s’est rendue en France, à Grand Quevilly, à titre d’ambassadrice de la ville de Lévis.

Soprano, chanteuse-interprète, Carole a fondé l'ensemble Tirelou en 1994, qu'elle a dirigé: elle y a été interprète solo jusqu’en 2003 avec un répertoire de Félix Leclerc auquel elle a donné une couleur aussi forte que tendre. Et avec son sens du partage, elle lance, dès 1995, les Dimanches des artistes de l’Église Notre-Dame de Lévis, qu'elle dirige encore en 2011.

Ce ne sont pas les seuls projets dont elle est l'initiatrice: depuis 2001, elle a su faire partager, par tous les Lévisiens et par bien des visiteurs d'ailleurs, tout le charme de la Maison natale de Louis Fréchette. En tant que directrice artistique et générale, elle a travaillé à la sauvegarde et la restauration de ce havre de culture et de paix. On l'a vue aussi, en 2003, y créer le Festival international du conte « Jos Violon » de Lévis, qu'elle dirige encore, où convergent des conteurs de partout et où elle se produit aussi comme conteuse.

De plus, elle dirige divers chœurs: celui du cégep de Lévis-Lauzon depuis 1997, la chorale de l’église Notre-Dame de Lévis depuis 2000 et le Chœur de Lévis qu’elle a créé en 2009.

Rassembleuse souriante, madame Carole Legaré sait aussi rafraîchir notre vie culturelle et artistique en soutenant de jeunes artistes de la relève qu'elle invite à participer aux multiples activités culturelles qu’elle a suscitées et qu'elle contribue à animer et à structurer. Ainsi, elle est membre du conseil d’administration du Regroupement du Conte au Québec, du Festival de Jazz Etcetera de Lévis, de celui de la Maison natale de Louis Fréchette; et elle siège à la table des Lettres du Conseil de la Culture des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches.

Oui, en matière d'arts de la parole et de la musique, Carole est chez nous un porte-étendard aimé.

(René Minot, 2011)

Actualité

Carole Legaré a été choisie pour figurer dans la brochure de l'organisme Femmes d'influence intitulée «Hommage à des Lévisiennes d'influence» dans le cadre de Célébrations Lévis 2011 qui réunit la biographie de 80 femmes remarquables de notre ville.

Carole Legaré a été déléguée par la Ville de Lévis au 20e colloque «Les Arts et la Ville» pour représenter les artistes de sa municipalité. Le thème de cet événement était «Les artistes dans la municipalité» où plus de 330 villes francophones du Canada se sont penchées sur le rôle des artistes au coeur de la vie de la «cité». Carole Legaré a contribué à l'obtention du prix «Interprétation et diffusion» des Prix du Patrimoine 2007 pour le développement du Festival international du conte «Jos Violon» de Lévis.

Actuellement, Carole Legaré siège sur le conseil d'administration du Regroupement du Conte du Québec et sur celui du Festival de Jazz de Lévis. Elle assume la direction générale et artistique et participe au conseil d'administration de la corporation La Maison natale de Louis Fréchette.

Carole Legaré a été finaliste dans la catégorie de l’engagement bénévole de l’année au concours «Les Pléiades – Prix d’excellence 2006»!